Contemporanea
Jaargang XLII Jaar 2020 Nummer 2

Geschiedenis online

Histoire en ligne : Bestor. Une base de données sur l’histoire des sciences en Belgique

Martin Dutron, UCLouvain

Dans le 4e numéro de 2019 de notre revue en ligne, Alexiou Yoanna présentait The Solvay Science Project et citait dans son introduction l’existence d’autres initiatives similaires en histoire des sciences et des techniques telles que Bestor, une base de données en ligne bilingue (français et néerlandais) regroupant « des notices, des sources historiques et des illustrations relatives à la science belge durant les trois derniers siècles ».

C’est à l’initiative du Comité National de Logique, Histoire et Philosophie des Sciences et grâce aux aides de BELSPO et du CNHS/NCGW (le Centre National d’Histoire des Sciences) qu’est fondée Bestor – pour Belgian Science and Technology Online Resources – en 2008. En douze années de présence en ligne, le site a récolté 1285 notices à caractère historique [biographique, thématique (disciplines scientifiques ou institutions)]. Il édite également un bulletin trimestriel des actualités de l’histoire des sciences en Belgique. La structure de la base s’inspire du modèle des Wiki, popularisé par l’encyclopédie en ligne Wikipedia. Les contributions peuvent donc émaner tant des chercheurs que d’amateurs spécialistes mais contrairement à Wikipedia, les contributeurs doivent ici être enregistrés auprès de la direction du site pour pouvoir effectuer une modification. Bestor est demandeur de contributions de trois types : des notices inédites (et une hotlist des notices désirées est disponible), des traductions de notices existantes et des notices portant sur des objets historiques à soumettre à la rédaction. Le comité ne demande pas de garanties spécifiques vis-à-vis des compétences des rédacteurs. Néanmoins, Bestor possède des codes de conduite de l’utilisateur ; renvoyant pour une bonne partie à des codes généralement admis par les périodiques scientifiques.

Contenu et navigation

La navigation démarre d’une page d’accueil présentant les « actualités » (un ouvrage ou une manifestation scientifique récents), les « publications récentes » (une liste des publications), la « lumière sur… » (une proposition d’entrée thématique à travers les notices), les « récits » et l’ « Histoire des sciences en Belgique ». Cette dernière propose quatre liens vers les « sources et littérature », l’ « historique d’une discipline », l’ « historien des sciences » et les « institutions ». On peut également naviguer dans la base à partir de l’onglet « Base de données » qui renvoie à neuf catégories : scientifiques, disciplines, institutions scientifiques, patrimoine, organisations, sciences et société, sciences et expertise, revues scientifiques et prix.

Page « Explorer la base de données » sur Bestor. https://www.bestor.be/wiki/index.php/Explorer_la_base_de_donn%C3%A9es

Au-delà de la navigation à partir des catégories, le site propose également quatre itinéraires thématiques : la science au féminin, la Guerre 14-18, les sciences et le Congo ; et les Statues et monuments.
Le choix du modèle wiki rend l’utilisation intuitive dans la mesure où tant les professionnels qu’amateurs sont rodés à l’utilisation de ce type d’encyclopédie en ligne. On peut néanmoins regretter le choix des éléments graphiques (bannières, couleurs et typographies) qui peinent à rendre l’esthétique de l’encyclopédie attrayante. D’autres encyclopédies en ligne semblent proposer des interfaces plus attractives. C’est le cas par exemple de 1914-1918online ou de [EHNE] (https://ehne.fr/).

Quelques limites de l’outil

Bestor décrit son objet comme celui de l’histoire des « sciences et techniques » des XVIIIe au XXe siècle. Mais une question que ne formule pas frontalement le site – alors même qu’il défend une approche historiographique moderne – et qui mériterait de l’être : si l’on suit les derniers courants en histoire des science studies, comment justifier le choix du site de ne proposer que des notices en histoire des techniques ou des sciences physiques et naturelles ; mettant de facto de côté toutes les autres disciplines se définissant aussi comme science à partir du XIXe siècle ? Le lien « Sciences humaines » ne renvoyant qu’à anthropologie, archéologie, sociologie.

Page « Domaines scientifiques » et sous-catégories disciplinaires (48). https://www.bestor.be/wiki/index.php/Category:Domaines_scientifiques

Récemment, Stéphane Van Damme, à la suite des trois tomes Histoire des sciences et des savoirs coordonnées par Dominique Pestre, a pourtant souligné la pluralité des contextes et des configurations historiques de la production scientifique. La page « historiens des sciences » ne comporte que des entrées de notices sur des personnages canoniques des disciplines en question. Une notice sur les différents courants historiographiques en science studies serait la bienvenue.

En outre, la page « revues » de Bestor pourrait par exemple renvoyer à la nouvelle base de données de la KBR BelgicaPeriodicals donnant accès à 29 publications périodiques parues en Belgique, de 1813 à nos jours ; dont des revues scientifiques médicales, etc. On aimerait peut-être aussi trouver sur Bestor une bibliographie des mémoires de licence/master et de thèse en histoire des sciences soutenus dans les universités de Belgique et couvrant les trois derniers siècles. Voire encore une section consacrée aux méthodes, objets et enjeux de l’histoire des sciences, à la manière de la plateforme de l’Université de Lorraine.

Il n’en reste pas moins que le wiki Bestor doit figurer au contenu de tout cours d’heuristique générale en histoire de Belgique. Ce qui amène néanmoins à rappeler tout l’intérêt de ce type de base de données, tant qu’elle est suffisamment alimentée. On pourrait d’ailleurs peut-être imaginer une journée annuelle ou bisannuelle, ou une semaine contributive bisannuelle, à la manière de ce qui s’est fait à l’UCLouvain en 2017 afin de l’enrichir.

- Martin Dutron

Webreferenties

  1. The Solvay Science Project: https://www.contemporanea.be/nl/node/501
  2. Bestor: https://www.bestor.be/wiki/index.php/Bestor:Pr%C3%A9sentation
  3. Comité National de Logique, Histoire et Philosophie des Sciences: http://www.rasab.be/index.php/fr/comites-nationaux/presentation-a-liste/histoire-des-sciences
  4. codes de conduite: https://www.bestor.be/wiki/index.php/Bestor:Community_Portal/D%C3%A9ontologie_et_vision_de_Bestor
  5. https://www.bestor.be/wiki/index.php/Explorer_la_base_de_donn%C3%A9es: https://www.bestor.be/wiki/index.php/Explorer_la_base_de_donn%C3%A9es
  6. 1914-1918online: https://encyclopedia.1914-1918-online.net/home.html
  7. une approche historiographique moderne: https://www.bestor.be/wiki/index.php/Bestor:Community_Portal/D%C3%A9ontologie_et_vision_de_Bestor
  8. https://www.bestor.be/wiki/index.php/Category:Domaines_scientifiques: https://www.bestor.be/wiki/index.php/Category:Domaines_scientifiques
  9. Stéphane Van Damme: https://www.eui.eu/DepartmentsAndCentres/HistoryAndCivilization/People/Professors/VanDamme
  10. Histoire des sciences et des savoirs: https://www.seuil.com/ouvrage/histoire-des-sciences-et-des-savoirs-t-3-collectif/9782021076783
  11. BelgicaPeriodicals: https://www.belgicaperiodicals.be/?lang=FR
  12. Université de Lorraine: http://rpn.univ-lorraine.fr/UOH/METHODOLOGIE_EN_HISTOIRE_DES_SCIENCES/co/methodologie.html
  13. UCLouvain en 2017: https://uclouvain.be/fr/decouvrir/actualites/wikipedia-outil-d-information-ou-de-desinformation.html