Contemporanea
Jaargang XLII Jaar 2020 Nummer 4

Archieven

Nouvelles archives Maurice Maeterlinck

Laurence Boudart, Archives & Musée de la Littérature (AML)

Les Archives & Musée de la Littérature, institution patrimoniale et scientifique chargée de la conservation et de la valorisation d’archives liées à la vie littéraire et théâtrale de la Belgique francophone, viennent de faire l’acquisition d’un lot de documents particulièrement riche. Il s’agit d’une série d’archives personnelles de l’écrivain Maurice Maeterlinck (1862-1949), qui concernent plus particulièrement sa période dite américaine. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Maeterlinck et son épouse, Renée Dahon, quittent en effet la France où ils avaient fixé leur résidence depuis de nombreuses années pour se rendre au Portugal. De là, après quelque temps d’un exil européen, ils embarquent pour les États-Unis, où ils vivront jusqu’en 1947, année de leur retour à Nice.

Photographie de Renée Dahon et Maurice Maeterlinck aux États-Unis. Document légèrement recadré.

Les documents présents dans ce lot ne semblent pas les avoir suivis lors de ce voyage retour. Ce n’est que bien plus tard qu’ils traverseront l’Atlantique, dans le coffre d’une voiture, avant d’être longtemps entreposés dans une cave. Ils resurgissent aujourd’hui, pour la plus grande satisfaction des chercheurs et des passionnés de l’œuvre du seul prix Nobel de littérature que la Belgique ait connu jusqu’à ce jour. C’est grâce à l’entremise de Constantin Pion, chercheur à l’IRPA, que ce lot essentiel pour la compréhension des œuvres tardives de l’écrivain, a pu rejoindre les AML. M. Pion a d’emblée saisi l’importance non seulement matérielle, mais plus encore intellectuelle des archives qui lui avaient été confiées dans le but de trouver le lieu le plus adéquat pour leur conservation.

Avec un volume non traité de six caisses, le lot se compose notamment de manuscrits, de tapuscrits annotés, de photographies, de correspondance et de coupures de presse. Parmi ceux-ci se trouvent parfois plusieurs états d’un même texte, dont certains portent les mentions « exemplaire unique » ou « à conserver précieusement ». Ils contiennent pour la plupart des ajouts et corrections de la main de l’auteur. Les documents écrits se révèlent particulièrement utiles pour élaborer la genèse de pièces comme La Nuit des enfants 1, L’Abbé Setubal, Le Miracle de Saint-Antoine, Les Trois Justiciers, Le Miracle des mères, etc. Figurent également des versions anglaises de diverses pièces, ainsi que des projets d’adaptations pour le cinéma. La correspondance complète l’historique de certaines de ces initiatives.

Lettre de Saul Colin, producteur théâtral et cinématographique américain, qui sera l’agent littéraire de Maeterlinck aux États-Unis, à Renée Dahon.

Première page – dramatis personae – du Jugement dernier.

Appelée à rejoindre les nombreuses archives Maeterlinck que les AML conservent déjà, cette acquisition représente sans aucun doute un apport essentiel pour la compréhension de l’œuvre de Maurice Maeterlinck. Souvent moins connue et moins traitée par le monde scientifique, la production des années 1940 pourra donner lieu à de nouvelles études grâce à ces documents. Néanmoins, l’inventaire précis, ainsi que le dépouillement exhaustif de cette acquisition toute récente ne sont pas encore disponibles pour les chercheurs. L’accès aux archives s’ouvrira dès que ce travail de description aura pu être mené à terme.

- Laurence Boudart

Webreferenties

  1. Les Archives & Musée de la Littérature: https://www.aml-cfwb.be/

Referenties

  1. Voir Quaghebeur, Marc, « Le dernier Maeterlinck », dans Angelet, Christian, Berg, Christian & Quaghebeur, Marc (dir.), Présence-Absence de Maurice Maeterlinck : colloque de Cerisy, 2-9 septembre 2000 (Bruxelles : AML, Labor, 2002), 266-284.