Contemporanea
Jaargang XLIII Jaar 2021 Nummer 1

Archieven

Une étape déterminante pour le patrimoine historique protestant

Annette Hendrick, Marie Meyer et Jean-Louis Moreau, historiens-archivistes indépendants (Oram)

Le Centre Boudin-Willems et sa création

En 2016, la direction synodale de l’EPUB (Église protestante unie de Belgique) a confié la gestion de ses archives à deux historiens/archivistes, Annette Hendrick et Jean-Louis Moreau (Oram) 1. À la fin de l’année 2018, l’inventaire complet des 230 mètres linéaires d’archives historiques des différentes églises, dont l’EPUB est issue, a été finalisé.

L’EPUB mène depuis lors une politique dynamique en faveur de son patrimoine archivistique. Parallèlement au processus d’inventoriage, elle a réfléchi aux moyens de valoriser ses archives et de poursuivre un travail de collecte et de conscientisation auprès des producteurs : services synodaux, paroisses, districts, commissions, etc. Un centre d’archives protestantes, le Centre Boudin-Willems a été créé en 2019. Il poursuit plusieurs objectifs : assurer une bonne conservation des archives historiques de l’Église en luttant contre leur dispersion, rendre les archives accessibles (aux membres de l’Église et aux chercheurs extérieurs), encourager leur exploitation mais aussi, diffuser, au sein de l’EPUB, de bonnes pratiques en matière de conservation d’archives et enfin « sauver » celles qui seraient menacées de destruction.

Journal de la Croix-Bleue, association anti-alcoolique d’inspiration protestante (1928). Les archives conservées par Prodoc contiennent un important fonds de journaux d’Églises et associations protestantes.

Un accroissement de 200 mètres linéaires

Depuis les années 1980, une association poursuivait les mêmes objectifs que le Centre Boudin-Willems : ProDoc, formée à l’initiative des pasteurs Hugh Boudin et Willy Willems pour recueillir archives et documentation relatives à l’histoire du protestantisme. En un peu plus de 30 ans d’activité, ProDoc a ainsi sauvé de la destruction quelque 200 mètres linéaires d’archives et les a déposées dans les bâtiments de la Faculté universitaire de théologie protestante (FUTP), rue des Bollandistes à Bruxelles. Ces sources furent notamment exploitées par les étudiants de la Faculté, qui en tirèrent plusieurs mémoires.

Soucieux de coordonner leurs efforts, le centre ProDoc, la FUTP et l’EPUB viennent de rassembler au sein d’une seule organisation, le centre Boudin-Willems, les fonds d’archives et de documentation conservés d’un côté par l’Église, de l’autre par ProDoc. L’inventaire de ce magnifique accroissement a d’ores et déjà commencé. Ces nouvelles archives sont pleines de surprises : collections photographiques, collections de journaux protestants, archives de paroisses, papiers de personnalités protestantes, mais aussi d’associations comme la « Société pour l’affranchissement des blanches » fondée en 1880 pour lutter contre la prostitution, ou l’Alliance nationale des unions chrétiennes des jeunes gens (le « YMCA » des anglophones).

Cortège de pasteurs à Bruxelles lors de la commémoration en 1938 du quatre-centième anniversaire de la naissance de l’homme d’État, théologien et écrivain Marnix de Sainte-Aldegonde. Le fonds photos du Centre Boudin-Willems s’est trouvé considérablement enrichi avec le versement des archives recueillies par Prodoc.

Quand l’inventaire sera intégré, les chercheurs jouiront d’un accès à plus de 400 mètres d’archives couvrant l’ensemble de l’histoire du protestantisme belge depuis 200 ans – du moins pour ce qui regarde les églises réformées et méthodistes.

- Annette Hendrick, Marie Meyer et Jean-Louis Moreau

Referenties